2007/10/11

Archives pour la catégorie Felix Guattari:Des figures, des visages : l’air de l’étonnement

Mona walk she walk walk saunter to the pole one end to the other finding findings, each and all chimera, each suppose a compose wender way to more as it arrive swooshing off the virtual air to her table and
so
And


So
Voila


from

felix-guattari



Où en sommes-nous dans nos mises en scène ? Nos petites espèces immatérielles vivent et cohabitent sur différents “territoires” de la pensée, territoires “qui chante quoi appartient à quoi” dans lesquels elles sont soumises à des rapports de forces. Après le vent de la bêtise, le feu de la technique, voici l'air frais de l'étonnement. Cette force qui nous pousse à l'attention, le rappel qu'on ne sait jamais à l'avance ce que peut… Petite visite guidée par le trio Gorz/Deleuze/Spinoza


***

« Nul ne sait ce que peut un environnement »

Extrait de l'article d'EMMANUEL VIDECOQ - D'une pensée des limites à une pensée de la relation - Revue Multitudes n°24




Félix Guattari pour lequel « un renouveau de l'âme, des valeurs humaines [pourrait] être attendu d'une nouvelle alliance avec les machines. »20 « Le mouvement du processus, précise t-il dans Chaosmose, s'efforcera de réconcilier les valeurs et les machines. Les valeurs sont immanentes aux machines. »21