2011/05/17

L'hybride

_______________ de Lygia Clark


«Combien d'êtres suis-je pour aller chercher toujours dans l'être qui m'habite les réalités des contradictions?




Combien de joies et de douleurs mon corps s'ouvrant comme un gigantesque chou-fleur a-t-il offert à l'autre être qui est secret en moi?




Dans mon ventre habite un oiseau, dans mon coeur, un lion.




Celui-ci n'en finit pas de se promener de ci, de là. L'oiseau grogne, trépigne et finit par être sacrifié. L'oeuf continue à l'envelopper, comme un suaire, mais c'est déjà le début d'un autre oiseau qui naît immédiatement après la mort. Il n'y a pas même d'intervalle.




C'est le festin de la vie et de la mort entrelacées.»






Des oiseaux et des lions nous habitent, dit Lygia - ils sont notre corps-bête . Corps-vibratile, sensible aux effets du mouvement des flux des univers qui nous traversent. Corps-oeuf, dans lequel germent des états intensifs inconnus provoqués par les nouvelles compositions que les flux,










Suely Rolnik Suely Rolnik


textos on line