2011/03/21

devnir

devenir-animal et formation de meutes



>>>>>>>>>>>>> http://www.leprixdelessence.net/ 
>>>>>>> images extraites de la vidéo 4 Jaune/yellow, série monochrome animals. Nadia Vadori Gauthier - Le corps collectif
Le devenir n’est pas imaginaire, ni abstrait. Il ne peut pas se concevoir de l’extérieur par succession d’images. Il est affect, désir, multiplicité. Il est le plan de consistance. Il passe par l’expérience directe du mouvement, il suit une ligne dérivative qui déferle, inclut dans son mouvement l’ensemble de la création. Elle crée des continuums d’alliances entre les règnes et les espèces comme autant de plateaux d’intensités.
Le devenir-animal, ce n’est pas devenir-un-animal, ni faire l’animal, ou ressembler à un animal, ni imiter un animal, ou encore croire que l’on est un animal ou se déguiser en animal1. L’animal n’a pas besoin d’être identifié. Ce n’est en aucune façon représenter l’animal. Nul besoin d’ailleurs de savoir de quel animal au juste il s’agit.