2013/01/01

'"Je suis la petite Borde"---Emmanuelle Guattari







Côté intertexte, votre démarche évoque Enfance de Sarraute, ou le Je me souviens de Perec. Mais on pense aussi à des textes de l'enfance, comme ceux de la Comtesse de Ségur, par exemple, notamment avec les noms des chapitres qui désignent des animaux, des personnages, des lieux. 





-la-petite-borde-de-emmanuelle-guattari





Emmanuelle Guattari 



Pourquoi pas ? Ces comparaisons me font plaisir, bien sûr. Il y a des choses très inconscientes qui se jouent dans la matrice de l'oeuvre. Pour Sarraute toutefois, la différence, c'est qu'ici l'adulte n'intervient pas. En ce qui concerne les lectures fondatrices, j'adorais la Chèvre de Monsieur Seguin ou les Contes du chat perché de Marcel Aymé. Les noms de mes chapitres ressemblent aussi à ceux de ce livre-là à bien des égards. Le film La Nuit du Chasseur de Charles Laughton m'a également beaucoup impressionnée, notamment la scène où les enfants sont dans la barque et voient surgir dans la nuit les animaux qui sont énormes… Tous ces auteurs sont extrêmement talentueux pour évoquer la psyché de l'enfant et pour rendre leur perception des choses. Toutes ces oeuvres qui m'ont énormément marquée ont sûrement imprégné La petite Borde. Dans mon livre, il y a le Rat, ou encore le Singe qui prend le pouvoir sur la famille, le Daguet qui représente, qui sait ? Un jeune homme emprisonné par un sortilège dans le corps d'un cerf, comme dans les contes… Je tenais en tout cas à cette présence des animaux, qui comptent tant dans la vie d'un enfant et dans les premières lectures qu'il entend.-----------------------------------------------------------------------------




video
----</ zone-litteraire.com/litterature/portraits/emmanuelle-guattari-je-suis-la-petite-borde.html